Le mot du Président

« La pauvreté n’est pas naturelle, ce sont les hommes qui la créent et la tolèrent, et ce sont les hommes qui la vaincront. Vaincre la pauvreté n’est pas un acte de charité mais un acte de justice ».[1]

De la mission première des CPAS, qui est de veiller à ce que chaque personne puisse vivre conformément à la dignité humaine, découle une série d’aides et d’actions sociales répondant à différents besoins liés à la santé, la guidance budgétaire, l’intégration socioprofessionnelle, l’aide administrative, l’accompagnement des personnes plus âgées à domicile ou en maison de repos, l’épanouissement social et culturel, etc.

En effet, le CPAS a une responsabilité sociétale de combattre toute forme de précarité en tentant de mettre à disposition des citoyens des outils pour leur permettre l’accès à une intégration sociale, professionnelle, culturelle et citoyenne.

Agir en amont des problèmes posés est la meilleure ligne d’attaque pour vaincre la pauvreté. N’attendez pas qu’il soit trop tard pour franchir la porte du CPAS. Les assistantes sociales sont présentes pour vous écouter en toute discrétion et vous aider à cibler les aides les plus appropriées aux difficultés qui peuvent se présenter au quotidien.

Le CPAS n’est pas une banque mais bien un lieu d’écoute, un lieu de droit, celui de pouvoir mener une vie conforme à la dignité humaine (Article 23 de la Constitution). Le CPAS est en outre un lieu de devoir. Le devoir de collaboration et de participation, le devoir d’honnêteté et de vérité sur les besoins et les ressources.

Nous vous invitons à parcourir les différents services du CPAS de Lincent repris de manière synthétique sur ce nouveau site internet ainsi qu’à prendre contact avec nos services pour toutes questions y relatives.

Le Président,

Albert MORSA


[1] Nelson Mandela, Discours à Trafalgar Square 2005.


mercredi, 26 Avr 2017


samedi, 29 Avr 2017

dimanche, 30 Avr 2017





vendredi, 19 Mai 2017